Il faut apprécier les petits bonheurs de la vie. - Louis Shaffer

Mon blogue

Il faut apprécier les petits bonheurs de la vie.

Il faut apprécier les petits bonheurs de la vie. - Louis Shaffer

Je travaille pour une importante compagnie, et dans cette entreprise, il y avait plusieurs concours pour stimuler l’imagination et la création des employés. Dernièrement, ils en ont instauré un d’informatique, c’est-à-dire, de conception d’un petit programme, et tous les profits iraient au département de service d'aide aux enfants Québec. On devait former des équipes. Au final, dans les meilleurs, il y a en a une qui avait conçu un logiciel de montage photo, une autre avait créé un logiciel selon les affinités des tout-petits, un troisième de recettes originales avec les restants du frigo, et finalement, il y en a une qui avait inventé un langage avec des mots loufoques, on s’est beaucoup amusé à les tester. Le but était de se trouver des commanditaires afin d’amasser des fonds tout en supportant notre équipe favorite. Par la suite, plusieurs d’entre nous devions aller rendre visite aux enfants à l’hôpital. Je ne pensais pas y aller, car cela me bouleverse trop de voir des enfants malades. Mais à la dernière minute, j’ai décidé de m’y rendre. Il y avait une petite fille, Zoé 5 ans. Elle était toute petite, fragile et courageuse. Elle avait l’air d’avoir 3 ans maximum. On nous avait dits qu’elle était en fin de vie. En fin de vie à 5 ans, quelle aberration... Zoé adorait les toutous, alors on en a profité pour faire une collecte de ceux-ci avant de nous rendre à l’hôpital. Je l’ai vu, mais je suis demeuré dans le cadre de la porte, trop émue pour bouger ou parler. À mon retour à la maison, j'ai été serré très fort mes enfants contre mon cœur. J'ai réalisé qu'il fallait vivre l’instant présent, et dire à nos enfants qu’on les aime, et ce, il faut le faire aujourd’hui. À trop vouloir attendre, ou à toujours remettre à demain, on risque de peut-être manquer une occasion qui ne se représentera plus jamais...