Un voisin amateur de rock - Louis Shaffer

Mon blogue

Un voisin amateur de rock

Un voisin amateur de rock - Louis Shaffer

J’avais estimé à trois heures le temps nécessaire pour réparer ce carreau cassé sur ma terrasse. J’avais aménagé cette partie de ma cour arrière, et je regrettais de ne pas avoir mis le même revêtement que celui d’excellente qualité que j’avais eu pour mon entrée. J’avais eu la chance de trouver du très bon pavĂ© uni rive sud. Le carrelage d’extérieur de ma terrasse avait été endommagé suite à un épisode de gel prolongé pendant l’hiver dernier. J’avais emprunté un appareil pour découper les carreaux de grande taille. C’était Louis, mon voisin, qui me l’avait passé. Il m’avait expliqué le fonctionnement de cette machine, dont je ne m’étais jamais servi jusque-là. Ce n’était pas très compliqué, et j’ai vite compris la meilleure façon de procéder, après quelques essais. Je n’avais pas à m’en servir beaucoup, puisque seul un carreau était concerné, j’ai rendu à mon voisin ce que je lui avais prêté dès que j’ai fini de m’en servir.

J’ai été surpris de voir que sa porte d’entrée était ouverte. J’ai appelé Louis, mais il ne m’a pas répondu. Un peu inquiet, car cet homme a presque quatre-vingts ans, et que je craignais qu’il ait eu un malaise, j’ai fait le tour de la maison. Une musique rock, dont le volume sonore était très haut, provenait de la cuisine. J’ai tapé sur la vitre de la fenêtre dont le verre est dépoli, Louis ne m’entendit pas à cause du bruit, et il ne me vit pas non plus. Je ne pouvais pas laisser ce qu’il m’avait prêté n’importe où, j’ai donc insisté. La fin du morceau arriva et j’en ai profité pour frapper de nouveau sur la fenêtre. Il m’ouvrit. Il avait écouté cette musique, car il était allé voir en concert les interprètes, dans sa jeunesse. Il me raconta ce souvenir.

Je suis resté à écouter cet homme, aux cheveux blancs et aux rides si présentes sur le visage, qu’elle le faisait ressembler à une vieille pomme. La lumière brillante, dans ses yeux, montrait qu’il avait beaucoup aimé ce concert. Je n’avais jamais songé qu’il aimait ce genre musical. Il m’invita à partager son repas. Notre discussion portait sur nos goûts musicaux, et j’étais stupéfait de constater que nous en avions beaucoup en commun, nous avons discuté tardivement. Lorsque je suis parti, la nuit était tombée. Depuis ce jour, nous sommes devenus très amis, Louis et moi, et nous nous invitons très régulièrement.